Page d'histoire ...

Saint-Cyr et Sainte-Julite sont les patrons de la paroisse de Saint-Cyr les Vignes. Les premières traces du village de Saint-Cyr remontent au Xe siècle – en 984 l’église de Saint-Cyr fait partie des possessions de la Primatiale de Lyon. L’appellation « subtus vinéis » (sous les vignes) apparaît au XIe siècle. A la révolution de 1789, Saint-Cyr s’appelle Saint-Cyr le Vieux puis devient Saint-Cyr les Vignes en 1794.

 

Dans les années 1900, Saint-Cyr les Vignes comptait un millier d’habitants. Les effets de la terrible guerre de 14-18, puis l’exode rural, ont fait baisser sa population à 560 habitants dans les années 1950-60. A partir des années 70, la tendance s’est inversée et s’est confirmée depuis avec l’arrivée de nouveaux habitants.


L’activité agricole a longtemps constitué la principale activité du village. Pendant de nombreuses décennies, la vigne a rythmé les saisons de ce coin de Forez. En 1969, il y avait encore 35 propriétaires qui produisaient bon an, mal an 3000 hectolitres de vin de pied Gamay. Aujourd’hui, il ne reste plus qu’une seule vigne sur la commune.

L'HISTOIRE DE LA COMMUNE EN VIDEO

 

Reportage réalisé en mars 2013 par TL7 dans le cadre de l'émission "Bienvenue chez vous"

Des hommes qui ont marqué l'histoire

Au cours des siècles, plusieurs habitants de Saint-Cyr ont marqué l’histoire :

- Victor de Laprade (1812- 1883) Poète, homme de lettres et homme politique, élu membre de l’Académie Française en 1858 et député du Rhône en 1871, il venait puiser son inspiration au Château du Perret à St Cyr les Vignes.

- Emmanuel de Poncins (1830-1902), Marquis de Poncins, qui fit faire de grands progrès à l’agriculture dans le département de la Loire ; il est à l’origine des courses équestres à Feurs et du Comice Agricole (grande foire de printemps à Feurs). Il fut Maire de Saint-Cyr les Vignes, fondateur du syndicat de la Loyse pour s’assèchement des Marais.

- Pierre Gagnaire (1745-1831), curé, député à l’Assemblée Constituante, représentant de la Loire, favorable à la Révolution.

- Monseigneur Pierre Bataillon, (1810-1867) Missionnaire mariste devenu Evêque aux îles Wallis et Futuna en Océanie.

Les commerces d'antan et les moissons


Au début du 20ème siècle, de nombreux commerces existaient à St Cyr les Vignes comme au lieu dit "Le Pont".

 

Découvrez leur histoire

 

La vie agricole intense était conditionnée par les saisons et notamment l'été lors des moissons.

 

Découvrez leur histoire

Chanson sur St Cyr les Vignes

Découvrez une chanson écrite sur St Cyr les Vignes par Jeanine Chaize, ancienne habitante du village. Découvrez la chanson